Petit ENS de Valencey
 
Depuis plusieurs années la commune de Saint-Sorlin a mis en place, avec la validation du Conseil Général de l’Isère, le petit Espace Naturel Sensible du Valencey.
Le site de cette ancienne carrière avait été racheté par la commune, il y a plus de 20 ans, pour être utilisé comme bassin de rétention des eaux en cas de forts orages (comme suite aux inondations de 1993 ou 2011).
Le site de l’ancienne carrière et quelques terrains proches ont été classés dans cette zone « petit ENS de Valencey », alors que les terrains en pâture et le ruisseau de Valencey jusqu’à sa source, sont classés zone d’observation depuis 2013.
Vous pouvez découvrir cet Espace situé entre la route de Dolomieu, le chemin de la carrière et le chemin de Valencey. 
Un état des lieux approfondi a été fait en 2013. On a répertorié 141 espèces végétales, 85 espèces animales (dont l’écrevisse à pattes blanches) et 26 espèces d’oiseaux.
La police de l’eau de la DDT nous a demandé de revoir et redimensionner le déversoir d’orages sur le ruisseau de Valencey, ce qui a été fait en 2014. Les fortes pluies répétées  de 2014 ont partiellement endommagé les versants du bassin près de ce déversoir et les travaux nécessaires de stabilisation ont été réalisés.
Dans notre village, nous portons un intérêt fort à la protection de notre espace naturel et tout particulièrement quand cette démarche associe une utilité publique probante comme ici la gestion des eaux pluviales en cas de forte pluie. Nous sommes attachés à cette gestion globale de notre commune dans toute ses dimensions environnementales, gestion des risques et économie locale.
 
Grand nettoyage du ruisseau de Valencey le 16 avril 2016

Il a été organisé avec l’association des « Géo cacheurs du Nord-Isère et d’Ailleurs » par l’intermédiaire du Conseil Général et de l'association  Lo Parvi. Ces bénévoles ont procédé au nettoyage du lit du ruisseau et de ses abords. Le secteur était très pollué en raison de la proximité d’une ancienne décharge située au-dessus, sur la commune de Dolomieu.
Les «  Géo cacheurs » agissent pour la connaissance et la protection du patrimoine, leur action est totalement bénévole. La commune de Dolomieu a répondu favorablement à notre appel pour participer au projet, avec les élus de Saint-Sorlin et tous les membres du « comité de gestion » de l’ENS.
La journée a commencée par un pique-nique au bord de l’eau. A 13h30 ce sont 45 participants petits et grands, qui se sont mis au travail jusqu’à18 h. Merci à toutes et tous.
Le 20 avril, les déchets trop lourds, en particulier la ferraille, ont été descendus avec l’aide d’un cheval qui a fait trois voyages sur un sentier escarpé. Une benne de 20 m3 a servi à l’évacuation des immondices.
 
L’écrevisse à pattes blanches (austropotamobius pallipes).
A l’origine, c’était l’espèce la plus représentée en France, mais elle est aujourd’hui devenue rare. Son aire de répartition  couvre 72 départements, mais avec des populations très réduites, assez dispersées et en constante régression.
L’espèce est menacée car elle est très sensible à la pollution organique ou chimique.
 
Bonne nouvelle : en octobre 2016 nous avons reçu un rapport de l’office de la pêche  sur le comptage des écrevisses à pattes blanches du ruisseau de Valencey. Cette population reste assez nombreuse pour cette espèce rare en Isère. 
 
Réunion du comité de gestion le 7 février 2017
 
Il a fait le bilan des réalisations effectuées, et du suivi des espèces présentes sur le site. Il a évoqué la nécessité  de planter des arbres, tels des saules, pour éviter la dégradation des talus au dessus du ruisseau.
Il a aussi évoqué le semi de l’orcanette des sables (Onosma arenaria) fait en octobre 2016. Les graines de cette plante rare qui se développe dans les milieux sableux, ont été récupérées à Saint-Romain-de-Jalionas ou on la trouve encore. Cette plante a une floraison bisannuelle. Il faudra donc patienter une année pour l’admirer.
Le comité de gestion a aussi invité l’association JIP (Jachères pour Insectes Pollinisateurs) de Dolomieu , dont l’objectif est de créer et de développer des jachères mellifères pour la sauvegarde des abeilles et autres butineurs.
Cette association souhaite installer des ruches sur un terrain situé dans la zone d’observation, avec l’accord du propriétaire.
Ce site qui reste libre d’accès, doit être respecté par les visiteurs et des panneaux de signalisation vont être mis en place. Toute circulation motorisée y est interdite.
Le comité de gestion a convenu d’organiser la visite du site pour le faire connaître à tous les élus et aux habitants intéressés.
 Fin 2017 Lo Parvi a terminé son travail d'inventaire des amphibiens. Les plantations de saules  prévues ont été faites. La commission travaille sur l'interdiction de certains véhicules à moteur.

 Le comité de gestion s'est réuni le 6 février 2018
voir le compte rendu en cliquant ici

 

Espace Naturel Sensible (ENS) de Valencey

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.